Comprendre ses besoins pour choisir sa mutuelle

Pour évaluer vos différents besoins, prenez le temps de faire une liste précise de tous vos besoins actuels et futurs en soins : de santé générale, cardiologiques, dentaires, hospitaliers, gynécologiques, optiques, ORL... Ensuite, prenez en compte vos habitudes de consultations médicales, pour vous poser ces quelques questions :

Consultez-vous fréquemment un médecin généraliste ? Consultez-vous des spécialistes ? Ces spécialistes pratiquent-ils des dépassements d’honoraires ? Avez-vous des traitements spécifiques en cours ? Pensez-vous avoir besoin de traitements particuliers à l’avenir ?

Vos besoins actuels et futurs vont dépendre des principaux facteurs suivants :


1. Votre âge : De quels soins médicaux actuels ou prévisionnels avez-vous (ou vos ayants droit) besoin ?

L’âge est le critère le plus important dans la détermination de vos besoins en soins. C’est d’ailleurs aussi pour cela que l’âge est un des déterminants les plus importants du tarif de souscription à une mutuelle.

Les soins et les besoins médicaux changent au fil du temps, et à certains âges, les rendez-vous et les soins médicaux sont plus fréquents. Par exemple, des nourrissons ont une fréquence élevée de consultations chez un pédiatre, tandis qu’à partir de 13 ans, les enfants ont généralement besoin de faire traitement en orthodontie chez un spécialiste, ou encore, à partir de la quarantaine, les adultes peuvent commencer à des problèmes de presbytie, et consultent un ophtalmologue. Enfin, les seniors (pour les mutuelles santé, cette tranche d’âge compte généralement les personnes âgées de 65 ans ou plus) ont généralement des besoins en soins médicaux fréquents, que ce soit pour des visites chez des généralistes ou des spécialistes.


2. Votre situation familiale : La mutuelle santé doit-elle s’étendre à tous les membres de votre famille ? (Conjoint, enfants…)

Que vous soyez seul ou encore un couple avec ou sans enfants, la composition familiale est un déterminant important des besoins en matière de santé et le choix de la mutuelle. Il est souvent plus judicieux que votre mutuelle couvre aussi les besoins de votre conjoint(e), et/ou de vos enfants, pour qu’ils bénéficient du statut d’ayant-droit. Par exemple, pour un couple, il est plus judicieux de souscrire une mutuelle santé couvrant les besoins de santé des deux personnes, plutôt que chacun des conjoints ait sa propre mutuelle. Et, si vous avez des enfants, les formules familiales des mutuelles sont souvent très intéressantes. Généralement, la cotisation n’augmente pas à partir du 3e enfant inscrit sur la mutuelle de santé familiale.  

mutuelle santé

3. Votre situation professionnelle : Devez-vous choisir une mutuelle santé en fonction de votre profession ?

Votre situation professionnelle, qui va des retraités, aux salariés indépendants, en passant par les chômeurs ou encore les sportifs, a un impact direct sur vos soins médicaux, et donc sur la mutuelle santé que vous choisissez. La situation professionnelle de l’assuré peut aussi faire varier le tarif de la mutuelle santé, notamment, si vous dépendez du régime des Travailleurs Non Salariés (TNS), votre cotisation sera moins élevée.

Ou bien, il se peut que vous ayez aussi besoin de choisir votre mutuelle en fonction de votre profession. En effet, si votre profession (pompier, policier, ouvrier, artisan, acrobate, sportif de haut niveau…) expose votre santé à des risques plus élevés ou à plus de soins médicaux que d’autres professions, il est nécessaire d’avoir une mutuelle santé adaptée à votre statut particulier.


4. Votre lieu de résidence : Quelles sont les répercussions du lieu de résidence sur sa mutuelle santé ?

Votre lieu de résidence a un impact sur votre contrat de santé. Les tarifs des contrats de mutuelle santé ne sont pas similaires si vous vivez en zone urbaine ou en zone rurale. Il est souvent estimé que des personnes qui vivent en zone urbaine ont des dépenses de santé plus élevées que des personnes qui vivent en zone rurale.

Votre lieu de résidence peut aussi définir votre régime d’Assurance Maladie. En effet, selon les régions et les départements français, les remboursements et les tarifs appliqués peuvent varier par rapport au régime général de l’Assurance Maladie.

Comment choisir sa mutuelle santé ? 


5. Vos types de consultations médicales et la fréquence des dépassements d’honoraires : Comment estimer votre consommation de soins médicaux ?

Pour certains soins, l’Assurance Maladie ne rembourse les frais médicaux qu’à hauteur d’un certain pourcentage du montant du tarif conventionnel de la consultation, et les dépassements d’honoraires ne sont jamais remboursés par l’Assurance Maladie. Dans ce cas, votre mutuelle santé prend le relai ; elle prend en charge une partie ou la totalité des dépassements d’honoraires pratiqués par certains médecins et spécialistes, afin de palier l’insuffisance de remboursement de l’Assurance Maladie.


6. Votre budget santé : Combien souhaitez-vous payer pour une mutuelle santé ?

Les besoins en soins médicaux sont évidemment à estimer en parallèle de votre budget santé. Les prix des mutuelles, que vous payez mensuellement, sont très variables en fonction du niveau des garanties de prise en charge que vous choisissez. Il en résulte différents niveaux de remboursements.

Votre mutuelle doit être choisie en fonction du budget que vous pouvez consacrer à votre santé et à celle de votre famille. Généralement, les prix d’entrée des mutuelles garantissent les dépenses imprévisibles, mais couvrent peu les soins plus courants comme l’optique ou le dentaire. Pour bénéficier de la meilleure couverture possible, vous devez voir avec votre mutuelle comment vous pouvez adapter les niveaux de remboursements à vos besoins présents et futurs, afin de payer votre mutuelle santé au meilleur rapport garanties/prix.

 

Téléchargez notre brochure

Souscrire à une mutuelle santé permet d’être remboursé des soins médicaux dont vous avez besoin. Mais, pour répondre à vos besoins de santé, il est aussi important de regarder les différentes formules, les mensualités et les remboursements que la mutuelle prend en charge. Pour de nombreux types de soins, les remboursements annuels sont souvent plafonnés. C’est pourquoi, si vous avez estimez que vos besoins en santé vont engendrer des frais médicaux élevés, il est recommandé de souscrire une mutuelle santé sans plafond, qui sera donc plus onéreuse qu’une mutuelle classique, mais qui remboursera la totalité de vos soins.

Généralement, les mutuelles santé ont 2 types de prise en charge à proposer à leurs assurés, en fonction de leurs besoins :

  • Les remboursements forfaitaires : dans ce type de contrat, la mutuelle fixe un montant mensuel ou annuel par type de frais de santé (optique, dentaire…) et qu’elle remboursera à l’assuré.
  • Les remboursements en pourcentage : dans ce cas, la mutuelle santé fixe les remboursements de frais de santé sur la base des tarifs de l’Assurance Maladie, pour chaque type de soin médical.  

Nous vous conseillons aussi de préférer des mutuelles qui augmentent leur forfait de remboursement des soins médicaux au cours des années. Comme cela, cette évolution correspond aussi à l’augmentation de vos besoins en soins médicaux, qui se font généralement plus nombreux à mesure que les années passent.

Avant de faire votre choix de mutuelle santé, vérifiez attentivement les délais de carence que propose votre contrat. En effet, ces délais désignent une période durant laquelle vous payez votre mutuelle sans bénéficier de toutes les couvertures de santé sur les frais dentaires, optiques, de maternité et d’hospitalisation. Durant votre contrat, votre mutuelle vous offre des garanties sur des postes de dépenses spécifiques, que vous n’avez le droit d’utiliser qu’après le délai de carence défini lors de la souscription à la mutuelle. Vous devez donc être attentif à ces délais, surtout si, pour répondre à vos besoins, vous souscrivez des garanties élevées sur les postes de dépenses dentaires, optiques, de maternité et d’hospitalisation. Cependant, certaines mutuelles n’incluent pas de délais de carence dans leurs forfaits, et par conséquent, toutes les garanties du contrat peuvent être utilisées dès la souscription.

Certaines mutuelles santé proposent également un service de tiers-payant, valable pour les consultations médicales afin que l’assuré n’ait pas à avancer de frais de sa poche. Certains soins médicaux dont vous allez avoir besoin, comme par exemple, des frais d’hospitalisation ou encore des frais d’orthodontie, sont très élevés ; vous préférerez donc bénéficier d’une mutuelle santé avec un service de tiers-payant, plutôt que d’avancer ces frais de santé et d’attendre un remboursement.

 mutuelle santé

Mutuelle sur-mesure, la bonne opération ?

Une mutuelle sur-mesure permet ou bien d’être couvert sur des frais de santé spécifiques et uniquement ceux-là (hospitalisation, nourrisson, etc.), ou bien de garantir différents frais médicaux. Afin de bénéficier d’une mutuelle santé sur-mesure, vous devez choisir des garanties flexibles, en fonction de vos soins médicaux actuels et futurs. Cela permettra à l’assuré ou/et à ses ayants-droit, de toucher des remboursements adaptés à la spécificité de ses besoins.

Différents évènements, plus ou moins prévisibles, viennent rythmer la vie de toute personne et vos besoins évoluent au cours de votre vie. Et, chacun de ces événements vient directement se répercuter sur l’état de santé d’une personne, qui aura donc besoin d’éventuels soins médicaux.

  • Buccodentaire : grâce à une mutuelle sur-mesure, vous pouvez choisir de souscrire une forfait santé dentaire avec un niveau de remboursement proche des frais réels de l’orthodontie, si vous ou vos ayants droit se trouvent dans le besoin de ce type de soins.
  • Chirurgie et Hospitalisation : grâce à une mutuelle sur-mesure, vous vous assurez de recevoir des soins de santé sans délai de carence, et selon vos besoins, vous pouvez être directement remboursé pour les honoraires, les frais de séjour hospitalier, les frais de confort et de prise en charge, les frais d’accompagnement, les frais de séjours en service psychiatrique.
  • Maternité : avec une mutuelle sur-mesure, vous pouvez adapter votre mutuelle individuelle ou familiale, en ajoutant des options pour les frais de grossesse et d’accouchement.
  • Optique : parmi les différents forfaits et les niveaux de remboursements possibles dans une mutuelle sur-mesure, vous pouvez choisir, en fonction de vos frais ophtalmologiques, de souscrire une formule de mutuelle santé optique standard, une mutuelle santé optique intermédiaire ou une mutuelle santé optique avec des remboursements élevés si vous savez que vous aurez besoin d’être remboursé pour l’achat de lunettes (verres et montures) et de lentilles.
  • Soins de ville : vous pouvez adapter votre mutuelle en fonction de votre lieu de résidence, afin de bénéficier des meilleurs remboursements des soins médicaux, selon le secteur d’activité des praticiens consultés (secteur 1 ou 2).

Tout savoir sur notre mutuelle sur-mesure

 

Une bonne mutuelle santé sur-mesure vous évite de payer pour des garanties qui ne sont pas utiles à vos postes de dépenses en soin médicaux, tout en vous permettant d’augmenter la couverture pour les postes de dépenses de santé les plus indispensables à vous et à votre famille. Pour que votre mutuelle santé soit le plus sur-mesure possible, vous devez prendre le temps de définir votre budget santé, vos besoins et vos attentes de santé. Une mutuelle sur-mesure vous permet ainsi de bénéficier du meilleur rapport qualité-prix pour bénéficier de la couverture la plus adaptée à vos soins médicaux. Enfin, une mutuelle sur-mesure est aussi la bonne opération pour qu’une famille, aux besoins variés, bénéficie d’une excellente couverture santé et des remboursements adaptés à chacun de ses membres.

Les forfaits sur-mesure offrent généralement plusieurs gammes de garanties de remboursement, qui sont déclinées en différents niveaux de couverture de soins, allant d’un remboursement de 100% à 300% du tarif de convention :

  • Les forfaits d’entrée de gamme : ils garantissent le ticket modérateur, mais ils ne couvrent généralement pas les dépassements d’honoraires.
  • Les forfaits intermédiaires : ils remboursent des dépassements d’honoraires peu élevés, et ils proposent la prise en charge d’un certain montant de frais optiques et dentaires.
  • Les forfaits haut-de-gamme offrent une bonne couverture de tout dépassement d’honoraires, et ils prennent en charge des frais élevés pour les soins optiques et dentaires.

Besoin d'aide dans vos démarches ? 

Ne pas négliger l’assistance

L’assistance que propose votre mutuelle santé est un service fondamental, que les mutuelles incluent directement dans le contrat ou proposent en option. Pour s’adapter au mieux aux besoins et aux soins de chacun, les mutuelles santé proposent donc souvent un service d’assistance, qui peut aller de l’aide-ménagère au gardiennage de vos enfants en passant par une assistance administrative et juridique. Génial nous direz-vous ? Cependant, ce volet indispensable d’assistance, qui est compris dans nos mutuelles, est bien souvent négligé par les assurés.

En cas de réduction ou de perte d’autonomie à la suite d’une opération chirurgicale, d’un accident ou d’une pathologie qui se déclare, il faut pouvoir se faire aider par des services compétents, car vos proches ne peuvent pas forcément prendre en charge toute l’assistance dont vous avez besoin. Les services offerts par une mutuelle santé ne se limitent pas à un bon niveau de remboursement des soins et des médicaments adaptés à vos besoins de santé. En choisissant une mutuelle santé, ne négligez donc pas les prestations d’assistance comprises, car elles font partie du suivi de vos soins médicaux.

Le service d’assistance de la mutuelle fonctionne de manière simple et efficace. En cas de soin médical (et notamment une hospitalisation) prévisible et planifié, vous appelez votre mutuelle pour expliquer votre situation médicale à venir, et celle-ci se chargera d’organiser toute l’assistance dont vous allez avoir besoin. Elle traitera en premier lieu les besoins d’assistance les plus urgents (faire garder des enfants, faire garder un animal de compagnie, gérer une assistance téléphonique pour vos proches…) avant d’arranger l’assistance dont vous aurez besoin une fois revenu chez vous (aide-ménagère, aide aux courses, aide à la préparation des repas…).

 

Nouveau call-to-action